US Open (F) : – Maria Sakkari élimine Karolina Pliskova et file en demi-finales de l’US Open

Si Karolina Pliskova arrivait avec le plus gros service du circuit féminin dans son arsenal, Maria Sakkari était taillée pour lui résister. Dans le premier set, la Grecque n’attendait que sa deuxième occasion pour breaker la Tchèque, à 2-1, sur un revers court-croisé à l’angle très fermé, botte qu’elle utilisera tout au long du match. Elle-même facile au service (22 points d’affilée remportés), la native d’Athènes déroulait. Celle de Louny n’arrivait jamais vraiment à la menacer, avec aucune balle de break. Sakkari finissait même la manche sur un jeu blanc (6-4).

« Pliskova n’a pas l’air de vouloir gagner »

– Mary Joe Fernandez

L’athlète de 26 ans exploitait aussi continuellement une faiblesse de son ainé (29 ans) : un manque de mobilité, qui payait, lorsqu’elle la baladait de chaque côté. Un petit amorti bien senti en rajoutait, lui offrant l’avantage pour une deuxième balle de break après celle à 30-40 dans le premier jeu de la deuxième manche. Si Pliskova sauvait le coup, cela commençait à devenir trop pour celle qui n’affichait pas son état de forme estival (Finaliste à Wimbledon et Toronto, demie à Cincinnati). « Elle n’a pas l’air de vouloir gagner ce match », lançait Mary Joe Fernandez au micro, tandis que Pam Shriver, au bord du court, nuançait à peine : « Elle a tendance à se distancer de ses émotions, mais c’est un quart de finale de l’US Open ! ».

Pliskova, finaliste à Flushing Meadows en 2016, continuait de subir. D’autant que Sakkari a continué son ajustement principal, sur les services canons de son adversaire, en reculant assez loin de sa ligne de fond. Privée de son arme principale, égalée au nombre d’aces (4-4), la numéro 4 mondiale n’avait pas de solution. Elle offrait même une balle de break, à 3-3, sur une double-faute, puis son coup droit continuait de lui faire défaut et échouait dans le filet, deux points plus tard, comme souvent mercredi soir (20 au total). 4-3 et le service pour Sakkiri.

Après avoir gagné 62% de ses points sur son service avant son quart de finale, L’hellène continuait sur sa lancée (81%). Un très beau revers long de ligne lui offrait un 40-0, conclut à 40-15 pour obtenir 5-3. Pliskova survivait, notamment avec deux beaux aces (5-4). Mais Sakkari se montrait sans pitié, malgré une légère fébrilité qui lui faisait sur-jouer ses deux premières balles de match. La troisième, un superbe revers long de ligne pris quasiment au rebond du retour de son adversaire, lui offrait sa deuxième demi-finale d’un Majeur cette année, après celle à Roland-Garros. Mais aussi sa deuxième en carrière.

Accroupie, elle se releva pour aller embrasser Pliskova, les yeux humides, mais le poing serré avant de saluer la foule. La tête dans sa serviette, elle prenait quelques minutes pour réaliser. Ce jeudi, elle va jouer la jeune Emma Raducanu en demi-finale. Au bord de l’éternité.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *