Foot – Bleues – Corinne Diacre (sélectionneuse de l’équipe de France) : « Tout le monde a bien travaill頻

Corinne Diacre (sélectionneuse de l’équipe de France qui a battu l’Allemagne en amical) : « J’aurais bien aimé qu’on marque un deuxième but, on aurait eu une fin de match moins stressante. J’ai vu des choses intéressantes, les filles ont su se mobiliser pour finir en beauté. C’était dur de remettre du coeur à l’ouvrage, de trouver la motivation. On a bien travaillé mardi et mercredi pour faire un bon match ce soir (jeudi). Le problème est qu’on parle toujours des gens qui ne sont pas là et pas forcément de celles qui sont là et font le boulot. L’équipe de France répond toujours présent. Je vais avoir des problèmes de riche dans quelque temps, ce (jeudi) soir je suis satisfaite de la performance de l’équipe de France. Tout le monde a bien travaillé.

« On était un peu surprises, on n’avait plus l’habitude, on les a entendus (les spectateurs) »

Contre les États-Unis (0-2), c’était une équipe plus que très remaniée, on a fait un complexe d’infériorité, notamment en première période. Ce (jeudi) soir, comme on n’a pas réussi à marquer plus de buts, on s’est exposées, mais on a vu de la solidarité d’un point de vue défensif. Toutes les filles sont fatiguées mais elles ont su trouver des ressources mentales. C’est important de battre l’Allemagne, une nation devant nous au classement FIFA (la France est 4e), toujours difficile à jouer. Et puis battre l’Allemagne à Strasbourg, je ne suis pas strasbourgeoise, mais malgré tout, je suis très heureuse.

(Sur le public) Ça fait du bien, on était un peu surprises, on n’avait plus l’habitude, on les a entendus. Le nombre autorisé (5 000) n’était pas présent, mais ceux qui étaient là (près de 2 000 personnes) ont fait du bruit. Ils nous ont aidées à finir le match. »

« On a su souffrir, il y avait des moments plus compliqués »

Sandie Toletti

Sandie Toletti (milieu de l’équipe de France) : « Dans l’ensemble, c’était bien. Au début du match, c’était un peu plus compliqué, je n’ai pas l’habitude de jouer en sentinelle. Je me suis mieux sentie quand Ella (Palis) est entrée (31e après la blessure de Dali) et que j’ai joué plus haut. On a su souffrir, il y avait des moments plus compliqués. En début de première période, on a eu du mal à se trouver, il y avait beaucoup d’espace entre les lignes. Quand Kenza (Dali) a marqué (30e), ça nous a fait du bien.

(Sur la présence du public) Ça a envoyé des ondes positives, ça nous a fait du bien de les retrouver, dans les moments compliqués ils nous poussaient. L’Allemagne c’est une grande nation, c’est toujours compliqué contre elles, elles ne lâchent rien, elles sont physiques. C’est une belle victoire, on s’est battues ensemble, on a fait toutes les efforts ensemble. Quand on joue des grandes nations, on a envie de gagner, on avait envie de tout donner pour gagner. »

« Quand on fait du foot, on a envie d’être soutenues, ça nous a fait du bien »

Grace Geyoro

Grace Geyoro (milieu de l’équipe de France) : « On a fait une très belle performance, on a réussi à se procurer beaucoup d’occasions, on a produit du jeu, on a marqué, c’était un match très intéressant. L’Allemagne est deuxième au classement FIFA, c’est une grande nation, cela fait toujours plaisir de les battre. On a fait un match très sérieux. On voulait bien finir, on a eu une grosse saison, on n’a rien lâché. Il fallait jouer à fond du début à la fin, on peut partir en vacances tranquilles. (Sur la présence du public) Ça fait du bien. Quand on fait du foot, on a envie d’être soutenues, ça nous a fait du bien. On voulait bien faire pour eux. »

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *