US Open (H) – Daniil Medvedev : « C’est compliqué sans les fans »

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, paraît-il. Alors que dire quand il en manque 10 200, soit la capacité du court Louis-Armstrong à Flushing Meadows. Forcément, Daniil Medvedev pouvait trouver qu’il y avait comme un vide lors de son match du deuxième tour face à Christopher O’Connell. D’autant plus que le Russe est du genre à se nourrir de l’énergie du public.

« Oui, c’est un peu triste. En plus, j’ai été programmé deux fois en nuit et c’est un peu compliqué car dans les matches en journée, il y a quand même un peu de monde qui vient voir les matches. D’autres joueurs, essentiellement si vous jouez sur le Arthur-Ashe (capacité de 23 771 places). En plus, là le toit était fermé. Il pleuvait dehors et on l’entendait bien. Dans les gradins il n’y avait que nos coaches. C’est compliqué. C’est triste, mais c’est la même chose pour tous les sports à travers la planète. En tout cas, j’espère que les fans prennent du plaisir devant leur télévision. »

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *