Foot – ANG – Premier League : Manchester United s’en sort à Newcastle

Le pire, puis le meilleur. Après avoir beaucoup tenté – et beaucoup raté -, Bruno Fernandes a marqué un but sublime pour donner l’avantage à Manchester United, finalement vainqueur à Newcastle (1-4). Dans la foulée de la gifle reçue à Old Trafford contre Tottenham (1-6) les Red Devils lancent enfin leur saison, et remontent à la 14e place de Premier League. Un succès plein de caractère, rassurant avant un déplacement périlleux à Paris, mardi, en Ligue des champions. Pourtant, pendant 85 minutes, rien ne s’est passé comme prévu.

Dès la 2e minute, un but contre son camp de Luke Shaw a plombé les protégés d’Ole Gunnar Solskjaer (1-0). Bruno Fernandes, déjà lui, a ensuite marqué un magnifique but, refusé par le VAR pour un hors-jeu de Juan Mata à la passe (17e). D’une tête parfaite sur corner, Harry Maguire a égalisé (1-1, 23e), avant ce qui aurait pu constituer un triste tournant pour United. Touché dans la surface, Marcus Rashford a donné un penalty à Bruno Fernandes (57e), facilement stoppé par Karl Darlow (58e).

Saint-Maximin a surnagé

Il aura fallu près d’une demi-heure au métronome portugais pour se remobiliser. Comme sur le but refusé en début de partie, Juan Mata s’est montré déterminant, en point d’appui, pour permettre à Fernandes d’ajuster une frappe dans le petit filet opposé (1-2, 86e). Assommés, les Magpies ont ensuite totalement lâché. Après un une-deux avec Rashford, Aaron Wan-Bissaka a crucifié Darlow (1-3, 90e). C’était avant un dernier cadeau de Fernandes, altruiste pour le quatrième but, signé Rashford (1-4, 90e+6).

Mention spéciale au seul Français titulaire (Pogba était sur le banc, Martial suspendu) : Allan Saint-Maximin. Pour clore une semaine qui l’a vu prolonger jusqu’en 2026 dans le nord de l’Angleterre, l’ancien Niçois aurait pu, avec un peu plus d’appui collectif, tuer le match. À la 31e minute, sa lourde frappe a été miraculeusement sauvée par David de Gea. Puis à la 50e, « ASM » s’est amusé de la défense mancunienne pour servir Callum Wilson sur un plateau (50e). À un mètre de l’attaquant, le portier espagnol s’est employé pour un arrêt réflexe invraisemblable. À l’image de la rencontre.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *