Condamné à l’exploit, Paris a échoué… – Débrief et NOTES des joueurs (City 2-0 PSG)

Efficace, Manchester City a dominé le Paris Saint-Germain (2-0) ce mardi à l’occasion de la demi-finale retour de la Ligue des Champions. Déjà battu (1-2) à l’aller, le champion de France en titre, qui a raté de grosses occasions, est désormais éliminé.

Riyad Mahrez a fait très mal au PSG.

Frustré, le Paris Saint-Germain ne disputera pas une seconde finale de Ligue des Champions. Déjà battu (1-2) à l’aller au Parc des Princes, le club de la capitale a été dominé par Manchester City (0-2) ce mardi lors de la demi-finale retour.

Avec de grosses opportunités ratées en début de partie, les Parisiens ont été punis par l’efficacité des Citizens et ont ensuite été trop frustrés pour réaliser un exploit. Fin de l’aventure européenne pour le PSG et première finale de C1 pour City !

Mahrez encore buteur, le PSG gâche…

Avec un terrain difficile en raison de la grêle sur la pelouse, le début de la partie était compliqué pour les 22 acteurs, imprécis sur le plan technique. Mais avec une belle agressivité, les Parisiens multipliaient les vagues et pensaient obtenir un penalty pour une main de Zinchenko, mais la VAR annulait logiquement cette décision avec un ballon sur l’épaule de l’Ukrainien. Dans la foulée, le PSG était puni avec l’ouverture du score de Mahrez, qui ajustait Navas d’un tir croisé à la suite d’une frappe de De Bruyne contrée par Florenzi (1-0, 11e). Quel dégagement d’Ederson pour lancer cette action.

Malgré ce coup dur, Paris repartait vers l’avant et Marquinhos, d’une tête sur la barre, puis Di Maria, d’un tir qui frôlait le poteau de la cage vide d’Ederson, étaient à deux doigts d’égaliser ! Petit à petit, City reprenait le contrôle du jeu et cassait le rythme de la rencontre avec de longues phases de possession. Jusqu’à la pause, le PSG, malgré de bons coups à jouer, ne parvenait pas à emballer ce match et Navas devait même s’employer sur un tir de Mahrez…

Mahrez enfonce Paris, Di Maria voit rouge !

Au retour des vestiaires avec un terrain totalement nettoyé, City restait solide avec un bloc défensif impeccable face à une équipe du PSG peu inspirée à l’approche de la zone de vérité. A l’inverse, le club anglais se montrait dangereux avec une frappe lointaine de Foden bien repoussée par Navas. Avec des individualités défaillantes comme Florenzi et Icardi, Paris peinait à créer du danger et butait sur un duo Stones – Dias impressionnant.

Et sur un nouveau ballon perdu par Florenzi, City partait en contre avec une offrande de Foden pour Mahrez, qui doublait la mise devant la cage vide (2-0, 63e). Quelle efficacité ! Pour ne rien arranger, Di Maria perdait son sang-froid quelques minutes plus tard avec une expulsion pour un mauvais geste sur Fernandinho. Sur une nouvelle percussion de Foden, le PSG frôlait la correctionnelle avec un tir de l’Anglais sur le poteau ! Dépassés et frustrés, les Parisiens laissaient filer la fin de la partie en distribuant les coups et quittaient cette compétition…

La note du match : 6/10

Malgré des conditions climatiques difficiles avec de la grêle sur la pelouse, le début de la partie a été intéressant. Avec le penalty annulé, l’ouverture du score des Citizens et des grosses occasions pour les Parisiens, la première période a été rythmée et plaisante. Cependant, par la suite, le club anglais a plutôt géré les débats avec une équipe française peu inspirée à l’approche de la cage adverse. On aurait aimé un scenario un peu plus fou pour le PSG, qui a laissé filer la fin du match en raison d’une trop grande frustration…

Les buts :

– Sur un long dégagement superbe d’Ederson, Zinchenko s’engouffre dans le dos de Florenzi. D’un centre en retrait, l’Ukrainien trouve à l’entrée de la surface De Bruyne, dont la frappe est contrée par Florenzi. A l’affût sur le côté droit, Mahrez récupère le ballon et ajuste Navas d’un tir croisé (1-0, 11e).

– Après un ballon perdu par Florenzi, Zinchenko lance le contre des Citizens avec une passe tranchante pour De Bruyne. Lancé sur son côté, Foden effectue un centre au second poteau pour Mahrez, qui double la mise dans la cage vide (2-0, 63e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L’homme du match : Riyad Mahrez (8/10)

Décisif ! Sur le côté droit, l’international algérien a encore fait du mal aux Parisiens. Après son but à l’aller (2-1), l’ailier de Manchester City a trouvé le chemin des filets dès le début de la partie sur une frappe croisée. En confiance, il a posé des problèmes à Diallo par ses courses et a été précieux pour remonter le ballon dans le camp adverse. Et en seconde période, l’ancien Havrais a profité d’une offrande de Foden pour s’offrir un doublé. Il est d’ailleurs devenu le meilleur buteur algérien de l’histoire de la Ligue des Champions (10 buts).

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (6,5) : le gardien de Manchester City a réalisé un bon match. Sur l’ouverture du score de Mahrez, le Brésilien a joué un rôle important avec un dégagement tout simplement superbe pour Zinchenko. Sauvé par sa barre sur une tête de Marquinhos, il a été inquiété sur une frappe de Di Maria qui a frôlé le poteau de sa cage vide. Sur le reste de la partie, il a été impeccable sans être en grand danger.

Kyle Walker (7) : le latéral droit de Manchester City a été performant sur cette seconde manche. Dans son couloir, l’international anglais, grâce à sa vitesse et sa puissance, a bien géré les tentatives de Neymar. Et malgré des espaces laissés à Diallo, il a bien limité les dégâts. Il a clairement gagné son duel direct face à l’international brésilien.

John Stones (7,5) : totalement relancé depuis son association avec Ruben Dias, l’international anglais a été solide ce mardi. Bien présent dans les duels, le défenseur central de Manchester City a dégagé une vraie sérénité et n’a jamais tremblé devant Icardi. Dans la surface, il a dégagé ou contré plusieurs ballons chauds. Dans ses relances, il a été très propre.

Rúben Dias (8) : sans trop se tromper, Manchester City peut se féliciter d’avoir investi 71 millions d’euros sur l’international portugais ! Performant depuis son arrivée l’été dernier, le défenseur central a encore rendu une excellente copie ce mardi. Omniprésent dans les duels, le Lusitanien a totalement éteint un Icardi décevant et a surtout multiplié les interventions autoritaires, notamment dans sa surface. Un patron à l’image de son sauvetage sur une volée d’Herrera.

Oleksandr Zinchenko (7,5) : préféré à Cancelo pour cette partie, l’international ukrainien a justifié la confiance de son entraîneur Pep Guardiola. Après un penalty concédé mais logiquement annulé par la VAR, le latéral gauche de Manchester City a fait la différence sur l’action de l’ouverture du score avec cet appel dans le dos de Florenzi. Irréprochable défensivement à l’image de son intervention dans la surface devant Neymar après la pause, il a été un problème pour les Parisiens avec ses montées et ses passes précises, avec notamment cette transmission pour De Bruyne sur le second but.

Riyad Mahrez (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Fernandinho (6) : titularisé à la place de Rodri, sur le banc, le Brésilien a réalisé un match en deux temps. Parfois dépassé sur les offensives des Parisiens en première période, le milieu de terrain a surtout distribué des coups et n’a pas toujours assuré dans ses passes. Mais après la pause, il a été vraiment précieux. En soldat, il a haussé d’un ton avec une grosse présence à la récupération. Avec ses petites fautes, il a frustré les Parisiens et a provoqué le mauvais geste de Di Maria, expulsé.

Ilkay Gundogan (5,5) : un match simplement correct pour le milieu de terrain de Manchester City. Pas toujours soutenu sur le plan défensif, l’international allemand a tout de même réalisé un travail intéressant à la récupération. Par contre, dans l’utilisation du ballon, il n’a pas toujours été inspiré et a été relativement sage dans ses projections vers l’avant.

Phil Foden (7) : le milieu de terrain de Manchester City a été intéressant. Car avec sa qualité technique, l’international anglais a réussi à conserver le ballon et a été un souci pour les Parisiens par ses courses pour casser des lignes. De plus, sur son côté, il a bien combiné avec Zinchenko pour faire du mal à Florenzi et a délivré un vrai caviar à Mahrez sur le second but. Le prodige a été tout proche de marquer avec un tir sur le poteau en fin de partie. Remplacé à la 84e minute par Sergio Agüero (non noté).

Bernardo Silva (6) : le milieu offensif de Manchester City a grandement participé aux bonnes phases de son équipe. Malgré des conditions climatiques difficiles, le Portugais a utilisé sa qualité technique pour fluidifier le jeu des siens. Avant la pause, l’ancien Monégasque a même été dangereux sur une frappe détournée par Kimpembe. Remplacé à la 81e minute par Raheem Sterling (non noté).

Kevin De Bruyne (6,5) : dans un rôle de faux numéro 9, le capitaine de Manchester City a été juste. Souvent cherché par ses coéquipiers, l’international belge a été propre dans ses passes. Impliqué sur l’action de l’ouverture du score de Mahrez avec une frappe déviée par Florenzi, le milieu offensif a parfaitement joué le coup sur l’action du second but avec une superbe combinaison avec Foden. Remplacé à la 81e minute par Gabriel Jesus (non noté).

PARIS SG :

Keylor Navas (4) : le gardien du Paris Saint-Germain n’a pas réussi à briller sur cette rencontre. Sur la première occasion des Citizens, le Costaricien n’a pas été décisif en étant battu sur la frappe croisée de Mahrez. Ensuite, l’ancien portier du Real Madrid n’a pas été très inquiété avec simplement des interventions faciles à réaliser, notamment sur une frappe lointaine de Foden. Et sur le second but de Mahrez, il n’a rien à se reprocher. Sauvé par son poteau sur un tir de Foden en fin de match, il a connu sa première élimination en Ligue des Champions dans un duel aller-retour.

Alessandro Florenzi (1) : une immense déception sur cette rencontre ! Très rapidement en difficulté, l’Italien a été totalement pris sur l’action de l’ouverture du score en laissant filer Zinchenko dans son dos puis en contrant malheureusement la frappe de De Bruyne sur Mahrez. Sur la suite du match, il a représenté un maillon faible avec un apport offensif inexistant et un gros laxisme dans les duels. Coupable du ballon perdu sur l’action du second but, il a été en plus en retard dans son retour sur Foden… Catastrophique et un match indigne de la Ligue des Champions ! Remplacé à la 74e minute par Colin Dagba (non noté).

Marquinhos (6) : le capitaine du Paris Saint-Germain a encore montré l’exemple sur cette partie. Toujours présent dans le combat, le défenseur central a remporté la majorité de ses duels et a été intéressant dans ses relances. Offensivement, le Brésilien a été tout proche de faire, encore, la différence avec une tête sur la barre d’Ederson.

Presnel Kimpembe (4,5) : une copie plutôt moyenne pour le défenseur central du Paris Saint-Germain. Sur l’action de l’ouverture du score, l’international français a été clairement trop attentiste dans son duel avec Mahrez. Par la suite, il n’a pas démérité, sans forcément crever l’écran.

Abdou Diallo (4) : préféré à Bakker et Kurzawa, l’habituel défenseur central du Paris Saint-Germain a été en difficulté. Sur le plan défensif, il a été en retard dans son repli sur les deux buts de Mahrez… Offensivement, l’ancien Monégasque a réalisé un bon centre sur le penalty finalement annulé en début de partie et a été plutôt imprécis sur la suite de la rencontre. Dur. Remplacé à la 81e minute par Mitchel Bakker (non noté).

Ander Herrera (3,5) : titularisé en l’absence de Gueye, suspendu, l’Espagnol a été préféré à Draxler, sur le banc, pour cette partie. Et le milieu de terrain du Paris Saint-Germain n’a pas justifié la confiance de son entraîneur Mauricio Pochettino. Très rapidement nerveux, l’ancien joueur de Manchester United a eu un gros déchet technique dans ses transmissions et a parfois eu du mal à gérer la maîtrise technique des Citizens. Remplacé à la 61e minute par Julian Draxler (non noté).

Leandro Paredes (5) : malgré l’absence de Gueye, suspendu, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a affiché un visage intéressant ce mardi. A la récupération, l’international argentin a eu un gros volume de jeu et a été surtout précis pour lancer les offensives de son équipe. Il a été vraiment précieux dans l’entrejeu du club de la capitale malgré une seconde période moins aboutie. Remplacé à la 74e minute par Danilo Pereira (non noté).

Marco Verratti (5,5) : annoncé dans un rôle de numéro 10, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain était en réalité très libre dans son positionnement. Absent à l’aller, l’international italien a été longtemps intéressant sur ce match retour. Bien présent sur le plan défensif, il a eu cette capacité à conserver le ballon et à relancer proprement pour repartir vers l’avant. Avec sa qualité technique, le Parisien a souvent cassé le pressing adverse. Par contre, au cours de la seconde période, il a été de plus en plus frustré et a perdu le fil de la rencontre.

Ángel Di María (5) : quel dommage… Car l’ailier du Paris Saint-Germain a beaucoup donné ! Comme à l’aller, l’international argentin n’a vraiment pas ménagé ses efforts, défensivement et offensivement. Et dans ses tentatives, il a été dangereux, avec notamment cette frappe qui a frôlé le poteau de la cage vide d’Ederson. Longtemps exemplaire dans son attitude, El Fideo, sans être toujours très précis, a eu le mérite de mouiller le maillot. Mais frustré, il a perdu son sang-froid avec un mauvais geste sur Fernandinho et a été expulsé…

Mauro Icardi (2) : titularisé en l’absence de Mbappé, sur le banc en raison de douleurs au mollet, l’Argentin n’a pas été à la hauteur d’une telle rencontre. Très discret, l’avant-centre du Paris Saint-Germain n’a quasiment pas pesé sur les débats en étant coupé du ballon par l’excellent Ruben Dias. Jamais dangereux, il n’a eu aucune occasion à se mettre sous la dent. Remplacé à la 61e minute par Moïse Kean (non noté).

Neymar (3) : attendu au tournant après ses propos forts avant ce match, le Brésilien n’a pas vraiment brillé. Dans ses tentatives, l’attaquant du Paris Saint-Germain a donné l’impression de forcer pour faire la différence individuellement. En échec, il n’a finalement pas été très dangereux et n’a pas été capable de porter le PSG vers un exploit.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de « commentaires » ci-dessous !

MANCHESTER CITY 2-0 PARIS SG (mi-tps: 1-0) – LIGUE des CHAMPIONS – 1/2 finale
Stade : Etihad Stadium, Manchester – Arbitre : Bjorn Kuipers, Netherlands

Buts : R. Mahrez (11e) R. Mahrez (63e) pour MANCHESTER CITY
Avertissements : O. Zinchenko (72e), K. De Bruyne (74e), pour MANCHESTER CITY – Ander Herrera (22e), M. Verratti (71e), P. Kimpembe (87e), Danilo Pereira (89e), Á. Di María (69e), pour PARIS SG

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes – J. Stones, Rúben Dias – K. Walker, O. Zinchenko – R. Mahrez, Fernandinho, I. Gündogan, P. Foden (S. Agüero, 85e) – K. De Bruyne (Gabriel Jesus, 82e), Bernardo Silva (R. Sterling, 82e)

PARIS SG : K. Navas – Marquinhos, P. Kimpembe – A. Florenzi (C. Dagba, 75e), A. Diallo (M. Bakker, 83e) – Ander Herrera (M. Kean, 62e), L. Paredes (Danilo Pereira, 75e), M. Verratti – Á. Di María, M. Icardi (J. Draxler, 62e), Neymar

La VAR a logiquement annulé un penalty initialement sifflé pour une main de Zinchenko

La célébration de Mahrez après l’ouverture du score (1-0, 11e)

Ruben Dias a été un patron pour la défense de City

Mahrez a doublé la mise (2-0, 63e)

Frustré, Di Maria a été expulsé pour un mauvais geste sur Fernandinho

La déception de Neymar…

Les Citizens ont fêté cette qualification

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *