Tennis – ATP – Rome – Stefanos Tsitsipas renverse Alexander Zverev en demi-finales du Masters 1000 de Rome

Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev ne se quittent plus. Pour la troisième fois en un mois, les n°5 et 3 mondiaux se retrouvaient sur terre battue. Le Grec avait gagné le premier duel sur la route de son sacre à Monte-Carlo, avait cédé face à l’Allemand à Madrid la semaine passée, mais il a repris le dessus sur son rival, ce samedi, en demi-finales du Masters 1000 de Rome (4-6, 6-3, 6-3). Il jouera pour la première fois de sa carrière la finale du rendez-vous italien, dimanche face à Novak Djokovic ou Casper Ruud.

Le finaliste du dernier Roland-Garros ne s’est pas très bien embarqué dans cette rencontre en cédant son service sur sa seule et unique balle de break concédée dans le premier set. Monté à la volée pour s’en sortir, il a vu le retour de Zverev toucher le filet et la balle lui échapper. Suffisant pour faire la différence dans ce premier acte. En se montrant un poil plus offensif et en montant davantage au filet, le Grec s’est progressivement mis a dominé les échanges.

Il a été récompensé en réussissant son premier break du match, bien aidé par deux doubles fautes (dont une sur balle de break) de Zverev. Derrière, il a résisté aux assauts de l’Allemand qui faisait le forcing pour refaire son retard. Deux balles de break concédées, deux balles de break sauvées de belle manière par Tsitsipas, à l’offensive derrière sa première balle. Il manquait par deux fois le double break, mais qu’importe, il égalisait à une manche partout.

5

Tsitsipas jouera dimanche la cinquième finale de sa carrière en Masters 1000. Il en a gagné deux et perdu deux.

Deux grosses fautes – une nouvelle double au mauvais moment et un coup droit dans le filet – coûtaient rapidement son service à Zverev qui, derrière, sortait du match de manière assez spectaculaire à l’image de son dernier jeu de service caviardé et cédé blanc pour offrir la victoire à Tsitsipas. Déjà victorieux à Monte-Carlo, demi-finaliste à Madrid et donc finaliste à Rome, le Grec confirme son excellente forme sur terre après sa tournée américaine compliquée.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *