Tennis – ATP – Indian Wells – Gaël Monfils impuissant face à Alexander Zverev à Indian Wells

Monfils n’avait jamais perdu en trois rencontres contre Alexander Zverev (dernier match en 2016), mais il n’a jamais pu avoir le sentiment ce mercredi de pouvoir perpétuer la série. Très mal rentré dans le match, à multiplier les fautes directes, le Français a très vite été distancé dans la première manche, mené 4-0, 0-30 avant une timide réaction. En face, Zverev avait revêtu la panoplie du très costaud, parvenant tout de suite à mettre Monfils sur les talons.

Inoxydable au service (80 % de premières balles au premier set), l’Allemand a profité de sa puissance pour multiplier les montées au filet (19 points gagnés sur 25 apparitions). S’il a pu parfois y paraître un peu fébrile, Zverev a réussi la volée la plus importante, en coup droit réflexe, sur la seule balle de break que Monfils s’est procurée à 2-2 dans la deuxième manche. La (toute) petite chance du Français était passé. Breaké à 4-3, il s’inclinait après 1h01 de jeu sur un dernier jeu limpide de Zverev au service, cette fois-ci impayable sur des revers longs de ligne.

« Je l’ai senti beaucoup plus solide que moi, je n’ai pas réussi à lui faire mal »

Gaël Monfils

« Je ne suis pas bien rentré dans le match, mais lui, il était bien, constatait Monfils après la défaite. Le premier point, il me fait un retour boisé croisé, il me met à l’amende tout de suite. C’est pas bien parti tout de suite. Il a su se relâcher plus vite que moi. Et c’est rapidement devenu un rouleau compresseur. Il a surtout bien volleyé, j’ai trouvé… Il n’a pas eu de trou d’air. Je l’ai senti beaucoup plus solide que moi. Je n’ai pas réussi à lui faire mal. Il a été vraiment plus fort que moi. Il est solide il fait des changements de rythme, il se déplace très bien. Le mec, c’est la crème de la crème. Il m’a écrasé. Plus j’arriverai à jouer ces gars-là, plus je pourrai les accrocher un peu plus. » Vainqueur de vingt de ses vingt et un derniers matches, Zverev affrontera Taylor Fritz en quarts de finale.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *