Qualifications Euro Espoirs 2021 : la France repart de Géorgie avec une victoire

La France jouait gros ce soir. Pour le « restart » de cette campagne de qualifications à l’Euro Espoirs, les Bleuets se rendaient en Géorgie avec comme impératif, la victoire. Deuxième du groupe au coup d’envoi depuis sa défaite en Suisse en novembre dernier, l’équipe de France ne pouvait pas viser autre chose, sous peine de voir les jeunes de la Nati prendre une avance irrémédiable en vue de la qualification à la compétition, qui doit avoir lieu en juin 2021 en Hongrie et en Slovénie. Sylvain Ripoll envoyait un onze compétitif avec les titularisations, entre autres, de Lafont, Kamara, Koundé, Reine-Adélaïde (qui portait le brassard), Guendouzi ou encore Gouiri.

Cette formation avait fière allure et ne tardait pas à s’illustrer. Après une première accélération de Maouassa sur le côté gauche, le Rennais centrait à nouveau pour la reprise de Reine-Adélaïde sur le poteau (7e). Kamara trouvait à son tour le montant en étant à la réception de ce coup-franc tricolore (10e). Il ne manquait que les buts pour les Bleuets même s’il n’y avait pas de quoi s’enflammer non plus à propos de la qualité de jeu. D’ailleurs sur les contres géorgiens, la défense française faisait preuve de relâchement. Tabatadze profitait de cet attentisme pour placer un centre-tir lui aussi sur le poteau (16e), alors que Reine-Adélaïde abandonnait ses partenaires, victime d’une blessure au mollet (26e).

La France se contente du minimum

Dominatrice, sans être impériale, la France peinait dans les 30 derniers mètres à trouver des situations dangereuses. C’est finalement sur coup de pied arrêté que la réponse venait. A la baguette de ce coup-franc, Guendouzi alertait un Gouri dont la tête rebondissait sur le malheureux Ilia Beriashvili, qui marquait contre son camp (0-1, 37e). Sans imprimer un gros rythme, les troupes de Ripoll prenaient les devants avant la pause et se mettaient dans de bonnes conditions pour une seconde période indécise. Car on assistait peu ou prou au même scénario avec le favori de la rencontre qui occupait la moitié de terrain adverse sans convaincre.

De temps à autre, un éclair venait réveiller une rencontre qui doucement tombait en intensité. La frappe puissante de Gouiri obligeait Gugeshashvili à employer ses deux poings (53e). Lafont, aussi, faisait parcourir un petit frisson à sa défense en dribblant un adversaire après un contrôle capricieux (60e). Comme un rappel que l’avantage des Bleuets était mince, et on entrait dans la dernière demi-heure. Les entrées d’Edouard, Mbeumo et Soumaré remettaient un peu de gaz à une animation qui en manquait. Le jeu se fluidifiait mais le réalisme manquait toujours à l’appel entre un mauvais contrôle de Caqueret (75e) et des ratés d’Edouard et Ebimbe (79e). Finalement, Edouard doublait la mise sur un penalty obtenu par Mbeumo (0-2, 90e+2). La France repart de Géorgie avec une victoire mais reste 2ème du groupe car, en parallèle, la Suisse a battu la Slovaquie 4-1.

Revivez le film de la rencontre sur notre live.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *