OM : en larmes, Alvaro se défend devant les supporters et se dit prêt à quitter le club…

En pleine tourmente depuis que Neymar l’accuse d’avoir tenu des propos racistes, Alvaro Gonzalez s’est exprimé devant les leaders de groupes de supporters de l’OM ce mercredi pour donner sa version. Très ému, le défenseur central marseillais assure ne jamais avoir tenu ces propos.

Alvaro Gonzalez a perdu le sourire depuis le clasico

Alvaro Gonzalez traverse une période très compliquée depuis le clasico entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille (0-1). Accusé par Neymar d’avoir tenu des propos racistes à son encontre durant le match, le défenseur central de 30 ans se retrouve au coeur d’une polémique qui fait beaucoup de bruit.

Alors que des experts en lecture labiale se penchent sur les images depuis plusieurs jours pour déterminer s’il a réellement qualifié le Brésilien de «singe» , l’Espagnol vit très mal cette période. Récemment, l’ancien joueur de Villarreal a même été traité de raciste par un fan du club phocéen pendant qu’il se baladait à Marseille. Un incident qui l’a beaucoup marqué.

Alvaro a rencontré les supporters

C’est donc un Alvaro très affecté qui s’est présenté devant les supporters ce mercredi, comme l’explique RMC. Le natif de Potes a «juré» devant les leaders de groupes de supporters et ses dirigeants qu’il n’avait pas prononcé ces insultes racistes. Il était très ému, au point de fondre en larmes, expliquent nos confrères.

Pour prouver sa bonne foi, le joueur a même mis en jeu son avenir à l’OM. «Si vous ne me croyez pas, si je suis un problème, alors j’accepte de partir et de quitter l’OM sans la moindre indemnité» , a-t-il lancé à son président Jacques-Henri Eyraud. Alvaro a aussi reconnu qu’il avait du mal à se remettre de cet épisode, expliquant qu’il n’était pas à 100% mentalement lors des derniers matchs.

Rendez-vous avec la LFP le 7 octobre ?

Outre les accusations de racisme, le Phocéen et ses proches ont dû faire face à des menaces de mort suite à la divulgation de son numéro de téléphone sur les réseaux sociaux. Ce qui peut effectivement laisser des traces mentalement chez le joueur marseillais. L’Espagnol devra sans doute encore patienter avant que cette affaire ne livre son verdict puisque RMC explique que c’est le 7 octobre qu’Alvaro et Neymar devraient être convoqués par la LFP.

Que vous inspire toute cette affaire ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *