Metz : au bord de la relégation, Antonetti perd une partie de son vestiaire…

La situation est inquiétante au FC Metz. La défaite contre Bordeaux (1-3) le week-end dernier semble avoir fragilisé un peu plus Frédéric Antonetti.

Antonetti peut-il encore sauver Metz ?

Rien ne va plus pour le FC Metz. Lanterne rouge de Ligue 1 à sept journées de la fin, le club mosellan voit la descente en L2 se rapprocher dangereusement. Le danger s’est accentué le week-end dernier, puisque les joueurs messins ont perdu un premier match capital contre Bordeaux (1-3), un concurrent direct pour le maintien, après avoir pourtant mené 1-0.

Cette troisième défaite consécutive, la quatrième en cinq matchs, ne fait pas les affaires des Grenats et de leur entraîneur Frédéric Antonetti. En effet, le club à la croix de Lorraine, dépassé par Bordeaux, a chuté à la dernière place du championnat de France lors de la 31e journée et constate un écart important avec ses concurrents. Cinq points les séparent de la 17e place de premier non-relégable.

Antonetti lâché par certains joueurs ?

La situation est très inquiétante et génère quelques tensions chez les pensionnaires du Stade Saint-Symphorien. Le Républicain Lorrain dresse un constat peu réjouissant de la situation au sein du club. Selon le journal, le coach Antonetti entretiendrait des relations compliquées avec plusieurs joueurs, le staff médical ainsi que le directeur général adjoint, Philippe Gaillot.

«A force d’appuyer sur les mêmes ressorts, à un moment, ça ne marche plus. Une distance s’est créée entre le coach et certains joueurs» , a confié un proche du vestiaire au quotidien local. Une révélation inquiétante à l’approche d’une fin de saison qui s’annonce périlleuse. Car les Messins n’ont plus vraiment le droit à l’erreur après la défaite contre les Girondins.

Un nouveau rendez-vous capital dès dimanche

Au moment d’aborder le sprint final, le FC Metz est dos au mur. Lors des deux prochains matchs, dimanche puis mercredi, les Grenats sont dans l’obligation de prendre des points contre leurs concurrents pour le maintien, Clermont (17e) et Lorient (16e), afin de continuer de croire à leur survie dans l’élite. Une nouvelle défaite compromettrait sérieusement les chances des Messins, et ne calmerait certainement pas les tensions actuelles…

Pensez-vous que Metz va se maintenir en L1 ?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *