LFP : Philippe Piat dénonce une OPA à venir

L’élection du prochain président de la LFP est imminente, pour le 10 septembre, avec 5 candidats désignés Michel Denisot, Alain Guerrini, Vincent Labrune, Gervais Martel et François Morinière. Un changement est donc en vue à la tête de l’instance, une situation qui inquiète Philippe Piat, co-président du syndicat des joueurs. Dans une interview à L’Équipe, il a exposé ses craintes de voir les clubs prendre trop de pouvoir au sein de l’organisation.

Et selon lui, « une OPA se prépare, organisée par un quarteron de clubs pour annexer la LFP pour des intérêts particuliers, avec l’aide future programmée d’un président fantoche qui serait issu des prochaines élections de la LFP. Vouloir spolier certains membres du CA de leur pouvoir légitime de jugement et donc de vote pour le candidat de leur choix par le biais de réunions partisanes, de pressions inacceptables, de la marginalisation de certaines familles (joueurs, entraîneurs, médecins, arbitres…) du conseil doit être dénoncé avec la plus grande vigueur ! » Une fléchette envoyée à Nasser al-Khelaïfi, le président du Paris-SG, et à Jean-Michel Aulas, celui de l’OL, qui veulent installer François Morinière, ancien directeur général de L’Équipe et actuel dirigeant du groupe Labruyère, à la présidence de l’instance.

Parier en toute sérénité avec Betclic : un des meilleurs bookmakers de notre sélection

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *