La FIFA réagit aux propos de Gianni Infantino

«Nous devons trouver des moyens d’inclure le monde entier pour donner de l’espoir aux Africains afin qu’ils n’aient pas besoin de traverser la Méditerranée pour trouver peut-être une vie meilleure, mais, plus probablement, la mort en mer. Nous devons donner des opportunités, donner de la dignité.» Ces mots prononcés par le Président de la FIFA, Gianni Infantino au Conseil de l’Europe à Strasbourg ce mercredi, ont choqué et créé la polémique.

Le Président, par le biais du compte Twitter de la FIFA, a souhaité revenir sur le sens de ses propos, «estimant que certaines remarques qu'(il a) faites devant le Conseil de l’Europe plus tôt dans la journée semblent avoir été mal interprétées et sorties de leur contexte». Il explique que son «message plus général était que toute personne en position de décision a la responsabilité de contribuer à améliorer la situation des gens dans le monde.» Il conclut ensuite «s’il y a plus d’opportunités disponibles, y compris en Afrique, mais certainement pas seulement sur ce continent, cela devrait permettre aux gens de saisir ces opportunités dans leur propre pays. C’était un commentaire général, qui n’était pas directement lié à la possibilité de jouer une Coupe du Monde de la FIFA tous les deux ans». Pas sûr cependant que quatre tweets calment les ardeurs de ses détracteurs.

I wish to clarify that, in my speech, my more general message was that everyone in a decision-making position has a responsibility to help improve the situation of people around the world.

— FIFA Media (@fifamedia) January 26, 2022

This was a general comment, which was not directly related to the possibility of playing a FIFA World Cup every two years. »

— FIFA Media (@fifamedia) January 26, 2022 Parier en toute sérénité avec Winamax : un des meilleurs bookmakers de notre sélection

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *