Foot – L1 – « Bande organisée », le tube de Jul et des rappeurs marseillais devenu hymne depuis PSG-OM

Une compilation de treize morceaux qui réunira les rappeurs les plus emblématiques de la ville, dont notamment les glorieux anciens – mais toujours actifs – Akhenaton et Shurik’n d’IAM, Alonzo des Psy 4 de la Rime, le Rat Luciano de la Fonky Family et l’Algérino sur la dernière piste, intitulée Je suis Marseille, en compagnie de Fahar mais surtout Jul et SCH, les deux grandes stars de la nouvelle génération.

C’est le très prolifique Jul (30 ans, 13 albums) qui est à l’origine de ce projet dont le lancement est déjà un monumental succès grâce au tube Bande organisée, et ses punchlines qui inondent la culture foot depuis dimanche. Ainsi l’OM a diffusé dès le coup de sifflet final sur ses réseaux sociaux un détournement de la photo d’une des banderoles du Collectif Ultras Paris (CUP) posé sur le pont Bir-Hakeim, juste devant la Tour Eiffel, le texte initial laissant place à la phrase de Kofs dans le deuxième couplet, « C’est pas la capitale, c’est Marseille bébé ».

Une formule reprise par les joueurs, Bouba Kamara, Florian Thauvin et Dimitri Payet en tête, ce dernier partageant en sus une image issue du clip (tourné en partie au Vélodrome), sur laquelle les têtes des huit artistes ont été remplacées par celles de Caleta-Car, Payet, Kamara, Rongier, Villas-Boas, Mandanda, Thauvin et Alvaro, qui porte le chien que tient dans ses bras Naps sur la pochette, à ceci près que sur le corps de l’animal a été apposé le visage d’un Neymar contrit. Une initiative pas du meilleur goût, dans la droite lignée d’un des Classiques les plus délétères depuis les années 90.

22e disque de diamant pour Jul

La production de Bande organisée, dans le très caractéristique style Jul, est quant à elle beaucoup plus festive, ce qui a garanti son succès immédiat. La concomitance de sa sortie (le 15 août) et de cette victoire inespérée, dont les vers de Kofs sont devenus le slogan, démontre bien que le titre est né sous une bonne étoile, même s’il doit faire sans les boîtes de nuit à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. Pas très grave, les gens l’écoutent chez eux, et beaucoup. En franchissant la barre des 30 millions de streams (pour la 22e fois en ce qui concerne Jul…), le morceau a été certifié disque de platine en 25 jours. Le clip a été vu 65 millions de fois à ce jour et, fait rare pour des artistes français, Bande organisé a même intégré le top 100 monde sur Spotify.

Outre Jul (on dit « Djoul »), SCH, Kofs et Naps, le premier single du collectif est aussi l’oeuvre de Solda, Elams, Houari et Soso Maness. Soso Maness à qui l’on doit le passage en pseudo-brésilien « Et ça fait, zumba, caféw, caféw, carnaval » (à 3’10 dans le clip) devenu un gimmick lui aussi déjà entré au patrimoine du vocabulaire des footeux, repris par les Marseillais sur la pelouse du Parc, et qui devrait ponctuer de nombreux petits ponts et autres reprises de volée sur tous les city-stades dans les années à venir.

En 1999, une pub de l’équipementier de l’OM disait « Un jour, l’Europe parlera marseillais ». On n’y est pas encore, mais en attendant, la France n’a pas fini de le chanter.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *