FC Barcelone : les révélations explosives d’Ariedo Braida sur Paul Pogba et Erling Braut Håland

Ariedo Braida est un visage bien connu des fans du FC Barcelone. L’Italien a travaillé au sein du club catalan entre 2015 et 2019, occupant un rôle de conseiller au niveau du scouting à l’international. Avant d’être licencié, il avait donc pour fonction de repérer des jeunes aux quatre coins de la planète. Mais force est de constater que son bilan est extrêmement maigre à ce niveau, et il était souvent raillé par les supporters, qui évoquaient un emploi fictif. Il est désormais en conflit avec la direction du Barça.

Dans un entretien accordé à Marca, il en a d’ailleurs profité pour régler ses comptes. « Au début ils ne m’ont pas apprécié, et à la fin ils m’ont un peu manqué de respect. C’est comme ça que je vois les choses. Je n’ai aucun doute sur mon professionnalisme. C’est pour ça qu’avec ce litige, je veux juste le respect que je mérite. J’avais encore deux ans de contrat et ils m’ont viré sans la moindre explication. J’espère qu’on trouvera un accord avant un procès et qu’on sera tous content », a-t-il d’abord lancé.

Le Barça n’a pas voulu de Pogba ni d’Håland

Il en a aussi profité pour se justifier sur certains dossiers, à l’image d’Erling Braut Håland : « je n’ai pas eu de responsabilités, ils ont mis d’autres personnes en charge du recrutement. J’ai étudié plusieurs joueurs et j’ai mis des noms en avant, comme Håland, du Borussia Dortmund, quand il jouait à Rosenborg. Mais au club ils m’ont dit que non, qu’il n’avait pas le profil du Barça. J’ai suggéré d’autres noms, en Italie, comme Barella qui est à l’Inter aujourd’hui, ou Zaniolo de la Roma. Mais je ne pouvais rien faire, j’étais mis de côté ».

« Un intérêt pour Pogba ? Non ce n’est pas un mensonge. Albert Soler et moi étions allés à Milan pour nous réunir avec la direction de la Juventus, mais malgré les conversations, il n’y a finalement pas eu l’intention réelle de le recruter. J’ai dit que c’était un grand joueur, j’en ai parlé avec Albert Soler, avec qui j’avais une bonne relation personnelle, mais là aussi, professionnellement nous n’avons pas pu travailler ensemble parce que ça ne m’a pas été permis », a ajouté l’Italien, qui a aussi expliqué ne pas avoir de relation avec Josep Maria Bartomeu, le président. Certains risquent donc d’avoir des regrets…

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *