Des Brestois renversants ! – Débrief et NOTES des joueurs (Brest 2-1 Bordeaux)

En fin de match, Brest a réussi à renverser Bordeaux (2-1) ce dimanche pour le compte de la 24e journée de Ligue 1. Menés en seconde période, les Brestois ont parfaitement réagi dans les dernières minutes.

Romain Faivre a été décisif pour Brest.

Des Brestois à réaction ! Mené en seconde période, Brest a réussi à renverser Bordeaux (2-1) ce dimanche pour le compte de la 24e journée de Ligue 1. Une victoire méritée après une série de 5 matchs sans succès.

Malgré l’ouverture du score d’Eui-Jo Hwang pour les Girondins, les Brestois se sont imposés avec deux buts de Steve Mounié et de Romain Faivre en fin de partie. Au classement, Brest en profite pour remonter au 11e rang, juste derrière Bordeaux, 10e et sur une série de trois défaites consécutives.

Brest domine, mais…

Dans les premières minutes, les Bordelais prenaient le contrôle du ballon avec une vraie pression exercée dans le camp adverse. Et pourtant, sur un débordement de Perraud, les Brestois se procuraient la première occasion du match avec une frappe de Lucas qui frôlait le poteau de Costil. Dans la foulée, les Girondins répondaient mais Cibois était impeccable avec un duel remporté devant Ben Arfa !

Même sans la possession du ballon, Brest restait dangereux à l’image d’une volée non cadrée de Lasne. Toujours aussi intéressant dans son couloir, Perraud délivrait un caviar à Charbonnier, qui envoyait sa frappe dans les tribunes… Peu inspiré dans le jeu, Bordeaux peinait à trouver des solutions face à une équipe de Brest de plus en plus entreprenante.

Le réveil de Hwang, la réaction de Brest !

Dès le retour des vestiaires, Costil devrait immédiatement s’employer sur deux tirs de Lucas ! Bien plus tranchants, les Brestois poussaient et Costil sortait encore le grand jeu pour s’interposer face à Faivre. Et pourtant, contre le cours du jeu, Hwang, catastrophique depuis le début de la partie, profitait d’un service de Ben Arfa et surtout d’une erreur d’Hérelle pour ouvrir le score d’un tir placé (0-1, 56e).

Après ce but, les hommes de Dall’Oglio se projetaient logiquement pour réagir face à des Girondins désormais repliés en défense. Puis sur une frappe lointaine d’Honorat, Costil repoussait le ballon dans les pieds de Mounié, qui égalisait dans la cage vide (1-1, 80e). Avec un meilleur visage, Brest insistait et renversait totalement ce match avec une frappe de Faivre déviée dans sa cage par Koscielny (2-1, 85e) ! Le score n’évoluait plus pour un succès mérité !

La note du match : 6/10

Un match assez moyen dans l’ensemble. Même si les deux équipes ont eu quelques occasions, le rythme n’a pas été incroyable et le spectacle n’a pas été grandiose en raison de fautes répétées puis surtout un gros déchet technique. Le but des Bordelais en seconde période a tout de même permis à animer cette rencontre avec le retour des Brestois en fin de partie.

Les buts :

– Sur un long ballon de Ben Arfa, Hwang profite d’une grosse erreur d’Hérelle pour récupérer le ballon dans la surface. Tranchant, le Bordelais se présente devant Cibois et parvient à ouvrir le score d’une frappe placée (0-1, 56e).

– Décalé par Perraud, Honorat tente immédiatement sa chance à l’entrée de la surface. Mal repoussé par Costil, le ballon revient sur Mounié, qui égalise dans la cage vide (1-1, 80e).

– Parti depuis le centre du terrain, Faivre se projette et profite du laxisme de la défense adverse pour s’avancer. A l’entrée de la surface, le Brestois tente de combiner avec Lucas et récupère, avec de la chance, le ballon. D’un tir dévié par Koscielny, l’ancien Monégasque trompe Costil (2-1, 85e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L’homme du match : Romain Perraud (7/10)

Les semaines passent et le latéral gauche de Brest confirme son excellente forme. Malgré un petit oubli sur l’occasion de Ben Arfa, l’ancien Niçois a été solide sur le plan défensif. Et surtout, dans ses montées, il a représenté un danger constant pour les Girondins avec deux ballons de but donnés à Lucas puis Charbonnier, qui n’ont pas réussi à en profiter. Sans surprise, il a été à l’origine du but de l’égalisation de son équipe.

BREST :

Sébastien Cibois (5,5) : préféré à Larsonneur pour cette rencontre, le gardien de Brest a justifié la confiance de son entraîneur sur cette partie. Dès le début du match, il a été impeccable avec un duel remporté devant Ben Arfa. Malheureusement, il a été pris sur l’ouverture du score de Hwang en étant abandonné par sa défense.

Julien Faussurier (5,5) : de retour comme titulaire à la place de Pierre-Gabriel, le latéral droit de Brest a rendu une copie totalement correcte. Sur le plan défensif, il a été à la hauteur avec de nombreux duels remportés. Dans ses montées, il a parfois manqué de tranchant à l’approche de la zone de vérité malgré quelques situations intéressantes.

Brendan Chardonnet (6) : le défenseur central de Brest a signé un match intéressant. Face aux attaquants de Bordeaux, il a été bien présent dans les duels et a régulièrement pris le meilleur sur Hwang grâce à ses qualités physiques. Dans le domaine aérien, le Brestois a été particulièrement dominateur. On a aimé son intervention sur une frappe puissante de Basic.

Christopher Hérelle (4) : une rencontre ratée pour le défenseur central de Brest. Sans être mauvais, l’ancien Niçois a parfois eu du mal à gérer les offensives adverses en première période. Sur la grosse occasion de Ben Arfa, le défenseur central a été d’ailleurs en retard dans son intervention. Et au retour des vestiaires, il a été coupable sur le but de Hwang avec une intervention totalement loupée…

Romain Perraud (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Haris Belkebla (6) : le capitaine de Brest n’a pas démérité dans ses efforts. Dans l’entrejeu, le milieu de terrain a eu une activité intéressante avec un vrai impact à la récupération. Sans trop se projeter, il a été ensuite plutôt propre dans ses transmissions. Remplacé à la 72e minute par Franck Honorat (non noté), qui a été impliqué sur l’égalisation avec une frappe repoussée par Costil sur Mounié.

Jean Lucas (6,5) : titularisé dans l’entrejeu, le joueur prêté par l’Olympique Lyonnais a réalisé une prestation intéressante. Il y a eu des choses séduisantes dans sa copie avec un apport à la récupération et de projections. Cependant, le Brésilien a eu un gros déchet technique dans ses transmissions et a souvent manqué de justesse, à l’image de sa grosse occasion ratée en début de partie. On a tout de même apprécié sa capacité à créer du danger, avec ses deux frappes repoussées par Costil en seconde période.

Paul Lasne (5) : une rencontre simplement moyenne pour le milieu de terrain de Brest. Comme ses partenaires, l’ancien Héraultais a été totalement à la hauteur sur le plan défensif avec des efforts importants pour gêner les Bordelais. Cependant, à la construction, il a tout de même affiché de grosses limites pour aller vers l’avant.

Romain Faivre (7) : très libre dans son positionnement, l’ailier de Brest a beaucoup dézoné et permuté avec ses partenaires offensifs. Intéressant dans ses combinaisons, l’ex-Monégasque a cependant eu du mal à être trouvé dans la zone de vérité en première période. Bien plus dangereux après la pause, il a été mis en échec par Costil avant de donner la victoire à son équipe en fin de partie sur un joli rush, un brin chanceux, avec un tir dévié par Koscielny.

Irvin Cardona (5) : rapidement diminué physiquement, l’attaquant de Brest n’a jamais rien lâché. Tout comme Faivre, il a beaucoup permuté avec ses partenaires, avec notamment des positions souvent échangées avec Charbonnier. Malgré quelques appels intéressants, il a aussi été en difficulté pour faire des différences dans la surface adverse. A noter sa bonne remise sur une occasion de Lucas. Remplacé à la 80e minute par Jérémy Le Douaron (non noté).

Gaëtan Charbonnier (5) : malgré ses efforts, l’attaquant de Brest a été globalement discret ce dimanche. Et pourtant, il a beaucoup couru, avec notamment un repli défensif irréprochable. Plutôt intéressant dans sa capacité à conserver le ballon, il a manqué de lucidité dans la zone de vérité, avec une grosse occasion gâchée sur un service en or de Perraud. Remplacé à la 75e minute par Steve Mounié (non noté), qui a égalisé en suivant bien une frappe d’Honorat.

BORDEAUX :

Benoît Costil (6) : le gardien de Bordeaux n’a pas démérité ce dimanche. Malgré deux grosses alertes sur des frappes de Lucas et de Charbonnier, les Brestois n’ont pas été en mesure de trouver le cadre en première période. Et au retour des vestiaires, le portier des Girondins a été impeccable avec de bonnes parades sur deux tirs de Lucas puis un duel remporté devant Faivre. Trois interventions déterminantes juste avant l’ouverture du score de Hwang. Malheureusement pour lui, il a été coupable sur l’égalisation, avec un tir d’Honorat repoussé sur Mounié, puis a été pris par le tir de Faivre, dévié par Koscielny.

Enock Kwateng (3) : aligné en l’absence de Sabaly, blessé, le latéral droit de Bordeaux a connu un match difficile. Avec un Perraud très entreprenant dans son couloir, le défenseur a été en souffrance et n’a pas réussi à endiguer les vagues sur son côté. Et offensivement, il n’a strictement rien apporté… Remplacé à la 75e minute par Tom Lacoux (non noté).

Paul Baysse (5,5) : le défenseur central de Bordeaux a été globalement propre ce dimanche. Même si Charbonnier a réussi à se démarquer sur un centre en retrait, l’ancien Niçois a été souvent présent dans les duels et a signé des interventions intéressantes. Sans être omniprésent, il a été à la hauteur.

Laurent Koscielny (5,5) : comme à son habitude, le capitaine de Bordeaux s’est comporté comme un patron. A plusieurs reprises, l’ancien joueur d’Arsenal a signé des interventions importantes pour soulager son équipe sur des tentatives adverses. Dans ses relances, il a été également précieux pour permettre aux siens de repartir vers l’avant. Sur le but de la victoire de Faivre, il a été malheureux en déviant la frappe dans sa cage.

Loris Benito (4,5) : pour sa défense, le latéral gauche de Bordeaux a au moins le mérite de mouiller le maillot. Car dans les efforts, le Suisse a été courageux et s’est battu sur tous les ballons. Cependant, il a tout de même eu des lacunes sur le plan défensif et a été très peu tranchant offensivement, avec des passes régulièrement vers l’arrière.

Yacine Adli (5) : une rencontre mitigée pour le milieu de terrain de Bordeaux. Dans le coeur du jeu, l’ancien Parisien a souvent eu l’opportunité de s’exprimer avec le ballon, mais son déchet technique a été très important. Par contre, il a eu le mérite de tenter des choses pour créer des décalages sur le plan offensif. Remplacé à la 87e minute par Dilane Bakwa (non noté).

Toma Basic (3,5) : c’est à se demander si le milieu de terrain de Bordeaux avait vraiment envie de jouer ce match… Particulièrement nonchalant, il a été très peu actif dans le coeur du jeu et s’est surtout signalé par sa capacité à perdre le ballon. Pour ne rien arranger, il a été régulièrement en retard sur les offensives adverses dans son repli défensif. Remplacé à la 56e minute par Jean-Michaël Seri (non noté), auteur de ses grands débuts avec les Girondins.

Rémi Oudin (5) : dans son couloir droit, l’ailier de Bordeaux a bien débuté son match avec un centre dangereux bien dégagé par Faussurier. Par la suite, il a bien tenté d’apporter par ses dribbles, mais a eu du mal à trouver des solutions. De l’envie, mais tout de même des limites pour faire des différences à l’approche de la cage adverse.

Hatem Ben Arfa (5,5) : rapidement averti d’un carton jaune, le milieu offensif de Bordeaux n’a pas été dans une grande forme ce dimanche. Avec un duel perdu face à Cibois, l’ancien Lyonnais n’a pas été mis en confiance et a eu du mal à avoir son apport habituel. Dans ses tentatives, il a été surtout en échec… mais a été déterminant avec cette ouverture sur le but de Hwang.

Nicolas De Préville (4,5) : titularisé en raison de la blessure de Kalu, l’ailier de Bordeaux a également eu un début de partie intéressant avec ce décalage sur l’occasion de Ben Arfa. Mais par la suite, l’ex-Lillois a eu du mal à se mettre en évidence. Bien pris par les défenseurs de Brest, il a été globalement peu dangereux sur cette rencontre. Remplacé à la 87e minute par Amadou Traoré (non noté).

Eui-Jo Hwang (5) : un match vraiment bizarre… Pendant 55 minutes, il a été une véritable catastrophe ! Privé du ballon, l’attaquant de Bordeaux a été en plus maladroit. Jamais dans le bon rythme, il a été totalement dominé par les défenseurs de Brest et s’est seulement signalé par sa maladresse technique, à l’image d’un contrôle facile raté dans l’entrejeu en première période… Puis sur un long ballon de Ben Arfa, il a profité d’une erreur d’Hérelle pour se présenter devant Cibois et ouvrir le score d’un tir placé. Un but qui change tout. Remplacé à la 56e minute par Jimmy Briand (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de « commentaires » ci-dessous !

BREST 2-1 BORDEAUX (mi-tps: 0-0) – FRANCE – Ligue 1 / 24e journée
Stade : Stade Francis-Le Ble, Brest – Arbitre : Eric Wattellier, France

Buts : S. Mounié (80e) R. Faivre (85e) pour BREST – Hwang Ui-jo (56e) pour BORDEAUX
Avertissements : F. Honorat (90+3e), pour BREST – H. Ben Arfa (6e), L. Koscielny (48e), T. Basic (51e), pour BORDEAUX

BREST : S. Cibois – B. Chardonnet, C. Hérelle – J. Faussurier, R. Perraud – H. Belkebla (F. Honorat, 73e), Jean Lucas, P. Lasne – G. Charbonnier (S. Mounié, 76e), I. Cardona (J. Le Douaron, 81e), R. Faivre

BORDEAUX : B. Costil – P. Baysse, L. Koscielny – E. Kwateng (A. Traore, 75e), L. Benito – Y. Adli, T. Basic (J. Seri, 57e) – H. Ben Arfa – R. Oudin, N. de Préville – Hwang Ui-jo (J. Briand, 58e)

Hwang a profité d’une erreur d’Hérelle pour ouvrir le score (0-1, 56e)

Seri a réalisé ses grands débuts avec Bordeaux

La célébration de Mounié sur son égalisation (1-1, 80e)

Le sourire de Faivre à la suite du but de la victoire (2-1, 85e)

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *