Costa Rica : Keylor Navas aurait menacé de perdre des matchs volontairement

C’est une drôle d’histoire, qui remonte à 2018, et qui a été mise à la lumière du jour lundi par Eduardo Li, ancien président de la Fédération du Costa Rica. Selon lui, Keylor Navas aurait fait savoir à la fédération que lui et ses partenaires étaient prêts à perdre volontairement trois matchs de suite. Et ce, pour faire licencier le sélectionneur Jorge Luis Pinto. Une clause dans le contrat du coach colombien stipulait qu’en cas de série de trois défaites, il était automatiquement viré.

« Les joueurs ont ressorti la clause de confidentialité qu’on avait avec Pinto qui disait qu’en cas de trois défaites de suite, son contrat était résilié. Mais comme la Fédération n’avait pas de raison de le licencier, Keylor Navas a dit qu’il était prêt à perdre trois matchs », a avoué le dirigeant au tribunal, dans le cadre d’une enquête sur de possibles matchs truqués largement médiatisée par les médias locaux ce lundi. Affaire à suivre…

Parier en toute sérénité avec Bwin : un des meilleurs bookmakers de notre sélection

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *