Chelsea : le retour fracassant de Romelu Lukaku en Premier League

Il avait quitté l’Angleterre par la petite porte à l’été 2019. Moqué par certains pour son manque de technique, pointé du doigt par d’autres estimant qu’il ne faisait pas partie de la cour des grands attaquants de la planète football, Romelu Lukaku (28 ans) avait été vendu par Manchester United à l’Inter Milan contre 74 M€ tout de même. Deux ans plus tard, le robuste buteur belge est revenu au Royaume de Sa Majesté avec un statut bien différent, après deux saisons pleines en Serie A et notamment un titre de champion d’Italie conquis en 2020-2021.

Pour attirer un joueur acheté 15 M€ à Anderlecht en 2011 qui n’a jamais eu sa chance lors de son premier passage à Chelsea entre 2011 et 2013 (aucun but en 15 matches jusqu’à son départ en 2014 pour Everton), les Blues ont déboursé 115 M€ le 12 août dernier. Absent lors de la victoire du club londonien contre Crystal Palace le 14 août (3-0, 1ère journée de Premier League), Romelu Lukaku a été titularisé d’entrée sur la pelouse d’Arsenal ce dimanche (2-0), à l’occasion d’un derby très attendu où tous les regards étaient braqués sur «Big Rom».

Après-midi cauchemardesque pour Pablo Mari

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’international belge (98 capes, 64 buts) n’a pas déçu, loin de là. Tout au long de la rencontre, il a fait souffrir le pauvre Pablo Mari, qui était de corvée, chargé de marquer le puissant Lukaku pour les Gunners. Les fois où le défenseur central espagnol est passé devant le numéro 9 de Chelsea se comptent sur les doigts d’une main. Le reste du temps, RL9 a livré un véritable récital dans le nord de Londres. Dans les airs, en point d’appui, dans la déviation comme dans la conservation du ballon, ou encore dans sa capacité à porter le cuir pour progresser sur le terrain, le natif d’Anvers a montré qu’il savait tout faire à la pointe de l’attaque.

En conférence de presse d’après-match, Thomas Tuchel ne pouvait que se réjouir pour son nouvel attaquant, en soulignant la belle complicité observée sur le terrain avec ses partenaires. «C’était un début parfait pour Lukaku. C’est toujours mieux quand un joueur marque d’entrée. En plus, c’est un but important qui nous permet de mener 1-0 à l’extérieur. Il a aussi été très complice avec Mason Mount et Kai Havertz. Il nous apporte un plus car il joue très direct vers l’avant. Il a été dangereux durant tout le match, sur les contres notamment. Il a montré tout de suite de belles choses, c’est positif. Il y a encore des détails à améliorer mais ce n’est que le début de la saison. Sans un grand Bernd Leno (le gardien d’Arsenal), il aurait marqué un autre but. C’est un bon début pour lui, il est bien intégré, il faut continuer.»

Romelu Lukaku (déjà) taille patron

À l’origine de l’action, il a d’abord repris victorieusement une offrande de Reece James pour ouvrir le score, après avoir humilié Pablo Mari au physique. Il ne lui a fallu que 15 minutes pour marquer son grand retour sur les pelouses anglaises, son premier but avec le maillot des Blues. Vingt minutes plus tard, il a été impliqué dans le deuxième but et dernier but de Chelsea contre Arsenal en laissant passé le ballon entre ses jambes pour Mason Mount. Romelu Lukaku a donc été décisif et joué un grand rôle dans le succès des siens à l’Emirates, alors que sa tête surpuissante s’est écrasée sur la barre après avoir été ralentie par un arrêt réflexe de Bernd Leno en fin de match.

Dans les chiffres, le Belge a frappé 8 fois au but et créé 3 occasions de but, sa meilleure performance depuis 2015 selon les statistiques. Sur les 43 ballons touchés ce dimanche, il a terminé la rencontre avec un taux de 95% de passes réussies, soit le meilleur pourcentage parmi ses partenaires devant Andreas Christensen et Mateo Kovacic (94%). À noter qu’il s’agissait de la 5ème fois que Romelu Lukaku marquait lors d’une première apparition pour un club, après WBA, Everton, MU et l’Inter).

De son côté, le principal intéressé était aux anges et avait le sourire au micro de Sky Sports. «Je ne pouvais pas rêver mieux pour mes deuxièmes débuts avec Chelsea. Nous avons bien joué, nous avons dominé. Nous aurions pu marquer plus. Venir ici, réaliser cette performance… C’est bien, nous devons continuer comme ça. Ma performance individuelle ? (Le sourire jusqu’aux oreilles) Dominante, je dirais. J’essaye de m’améliorer à chaque fois. C’était bon de gagner et de bien démarrer aujourd’hui. […] Vous voulez travailler dur pour l’équipe, gagner, marquer, créer des occasions. Ce sont des choses sur lesquelles je travaille beaucoup. […] Mes coéquipiers se sont très bien adaptés à moi. Je leur ai posé beaucoup de questions, ils m’aident beaucoup et ils me font me sentir à l’aise ici. Je n’étais pas stressé avant le match. Juste concentré, avec l’objectif de gagner dans ma tête», a ainsi confié Romelu Lukaku, qui a au passage fait son apparition dans le top 20 des meilleurs buteurs de la PL, en éjectant un certain Ian Wright de ce tableau honorifique. Le Belge aura désormais l’ambition de tutoyer un peu plus les légendes du championnat anglais, pour confirmer qu’il est bel et bien de retour par la grande porte outre-Manche.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *