Arsenal : Pierre-Emerick Aubameyang lâche ses vérités sur sa disette offensive

Depuis janvier 2018, Pierre-Emerick Aubameyang fait le bonheur d’Arsenal. En effet, la fusée gabonaise a enchaîné les buts sous le maillot des Gunners. Après en avoir inscrit 10 lors de ses six premiers mois, l’attaquant a ensuite poursuivi sur sa lancée avec 30 réalisations en 2018-19 et 29 en 2019-20. Véritable machine à marquer des buts, l’ancien joueur de l’ASSE et de Dortmund s’est imposé dans la capitale anglaise. A tel point que certaines écuries, dont le FC Barcelone, avaient un œil sur lui. Mais pas question pour les pensionnaires de l’Emirates Stadium de laisser filer leur atout offensif numéro un, qui était alors en fin de contrat en juin 2021.

Après de longs mois de discussions et de négociations, les deux parties sont finalement parvenues à se mettre d’accord. Le 15 septembre dernier, Arsenal a finalement annoncé qu’il prolongeait son bail jusqu’en juin 2023. Le tout avec un salaire en or puisqu’il est devenu le joueur le mieux payé de l’histoire des Gunners. Une fois ce dossier enfin réglé, l’international gabonais a enfin pu se concentrer sur la nouvelle saison. Une saison 2020-21 qui ne se passe pas vraiment comme PEA l’espérait. Toujours titulaire en puissance, il a débuté 17 des 18 matches auxquels il a participé. Le temps pour lui de délivrer une assist et de marquer six buts toutes compétitions confondues.

Une saison loin de ses standards

Dans le détail, il a inscrit 3 buts en Premier League puis une seule réalisation dans chacune des autres compétitions, à savoir le Community Shield, l’Europa League et la FA Cup. Un bilan bien maigre quand on connaît les habitudes d’Aubameyang. Pour comparaison, l’année dernière au même stade de la saison il en était à 16 buts, soit dix de plus. Le footballeur âgé de 31 ans a connu plusieurs séries de disette cette saison. Après avoir marqué lors des deux premiers matches de la saison (1 but au Community Shield et 1 face à Fulham lors de la 1ère journée), il a ensuite été muet entre 19 septembre et 25 octobre. Même chose entre le 8 novembre et 13 décembre, soit 5 matches. Moins en réussite et moins tueur, le natif de Laval a assumé ses difficultés au micro de Skysports.

«Nous avons donné beaucoup à la fin de la saison pour gagner la FA Cup et pour nous qualifier pour l’Europa League car c’était très important pour le club. Depuis le début de la saison, je me suis égaré, pas un peu, mais beaucoup. Je pense que ça fait partie du football. Parfois, vous avez des hauts et des bas. Vous devez les gérer comme vous le pouvez. J’essaye de faire de mon mieux et jusqu’à présent mes performances n’ont pas été très bonnes cette saison. Mais je suis toujours positif. Je pense que je peux inverser la tendance. Le plus important est l’équipe. Nous retrouvons la victoire et nous sommes contents.» Buteur face à Newcastle en FA Cup samedi lors de son deuxième match de la nouvelle année, Pierre-Emerick Aubameyang espère que 2021 lui sourira beaucoup plus. Arsenal n’attend que ça !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *