Pourquoi Manchester United ne veut plus de Mauricio Pochettino

La presse anglaise en est sûre et certaine. Erik ten Hag sera le nouvel entraîneur de Manchester United. Un sacré camouflet pour Mauricio Pochettino, son principal concurrent dans la course au banc mancunien. Longtemps, le technicien argentin a été considéré comme le grand favori. Fort de ses expériences en Premier League à Southampton et à Tottenham, il avait une belle cote de popularité auprès des dirigeants anglais. En novembre dernier d’ailleurs, Pochettino avait été approché par Man U afin de prendre la succession d’Ole Gunnar Soskjaer, limogé.

De priorité à plan B

Mais les pensionnaires d’Old Trafford avaient jeté l’éponge puisqu’il paraissait difficile voire même impossible de débaucher le natif de Murphy, toujours sous contrat et lancé dans sa saison avec le Paris Saint-Germain. Et si Ralf Rangnick a été nommé pour assurer l’intérim, Manchester United avait toujours Mauricio Pochettino en tête pour la saison prochaine. Mais petit à petit, la donne a changé. En cinq mois seulement, le technicien âgé de 52 ans est passé de premier choix à plan B dans l’esprit des décideurs mancuniens.

Pour le Telegraph, qui consacre un long article sur le sujet ce jeudi, deux raisons expliquent cela. La première, c’est que Manchester United a changé de manager général. Ed Woodward, qui longtemps milité pour Pochettino, a ainsi été remplacé par Richard Arnold. Ce dernier, qui a consulté des dossiers complets sur chaque candidat au banc avant de les rencontrer, a visiblement été plus convaincu par Ten Hag. Bien que ce dernier soit novice en Premier League, cela n’a pas du tout effrayé Arnold.

Ses échecs avec le PSG ont refroidi MU

La deuxième raison avancée par le Telegraph est la terrible élimination du PSG en Ligue des Champions face au Real Madrid, après pourtant une victoire à l’aller. Des doutes ont ainsi surgi quant à sa capacité à gérer la pression dans un très grand club avec des stars. Ses échecs ponctuels avec le club de la capitale ont visiblement troublé les dirigeants de Man Utd, qui ne veulent pas se tromper et qui estiment que malgré son profil très intéressant, Pochettino est actuellement sur une pente descendante. Autant de raisons donc qui ont convaincu les Anglais de miser sur un autre poulain.

Pourtant, le Paris Saint-Germain, qui voyait l’approche de MU d’un bon œil, n’aurait pas été un frein au départ de Pochettino, qui ne devrait pas être maintenu au-delà de la saison. Le club de la capitale, qui doit payer 20 millions d’euros en cas de limogeage du staff, n’aurait pas exigé une grosse compensation financière pour se débarrasser de l’Argentin. Un technicien qui, pas plus tard qu’il y a deux semaines, était encore très proche de Manchester. Ce qui avait d’ailleurs mis le clan Ten Hag sous pression. Doublé dans la dernière ligne droite, Mauricio Pochettino, sous contrat jusqu’en 2023, a perdu gros en quelques mois.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *